Newsletter

S'abonner Se désabonner
  • BOURSE AUX VETEMENTS ET JOUETS

    Le dimanche 8 octobre 2017
    • Horaire de début : 09h00
    • Horaire de fin: 17h 00

La chasse à Rottelsheim

Au sujet de la chasse, il est apparu qu’il convenait de faire quelques rappels.

  1. Mario STROBEL est le locataire actuel de la chasse communale de ROTTELSHEIM. Son bail a débuté en 2015 pour finir en 2024, pendant cette période il nous verse chaque année 1800 euros que la commune emploie pour l’entretien des chemins ruraux. Le locataire est chargé de veiller au bon équilibre entre la faune sauvage et les activités humaines d’une manière générale.

Nous avons tous déjà pu remarquer et admirer de beaux chevreuils sur notre ban communal. Il y a également des lièvres, des faisans… qui font la joie des enfants qui ont la chance de les croiser. Tout cela résulte du travail du chasseur qui surveille les animaux sauvages et les nourrit même en hiver quand cela est nécessaire.

  • Pour cela il est indispensable que chacun d’entre nous respecte le milieu naturel qui nous entoure : aussi bien la faune que la flore. Par conséquent il est indispensable de respecter les animaux sauvages ; l’idéal serait de tenir son chien en laisse en se promenant dans les champs pour éviter qu’il s’approche de l’habitat des différentes espèces. Il est d’ailleurs interdit de le laisser divaguer c’est-à-dire de le laisser courir trop loin de soi et ne pas pouvoir le contrôler. Pendant la période de reproduction il est conseillé d’éviter les sous-bois et les haies par respect pour les animaux. Les animaux effrayés, même sans contact physique, uniquement par l’odeur des chiens ou des hommes, ne retournent plus à leur terrier ou leur nid et ne s’occuperont plus de leurs petits.
  • Par contre le chasseur doit aussi veiller à ce que leur nombre de bêtes ne dépasse pas une certaine limite en veillant à l’équilibre naturel entre les différentes espèces. Pour atteindre cet équilibre il doit opérer un certain nombre de prélèvements chaque année. C’est après une battue qui avait été organisée dans ce but qu’un incident est survenu entre les chasseurs et un passant. Il en a été débattu au Conseil municipal et les DNA l’ont relaté dans leurs lignes.

Il convient de préciser certains éléments :

- Sans locataire de la chasse, c’est la municipalité qui doit organiser des battues pour équilibrer la faune sauvage, c’est une obligation du chasseur d’effectuer des prélèvements.

- Les dates des battues seront publiées à la mairie à l’espace prévu pour les affichages à côté de l’entrée. Par ce biais les personnes qui se promènent dans les champs en seront informées. Les prochaines battues sont prévues en automne prochain : au maximum les   Dimanche 15 octobre, 29 octobre, 12 novembre, 26 novembre, 10 décembre et 31 décembre 2017.

- Lors de chaque battue, des panneaux d’information sont disposés aux chemins ruraux qui accèdent à l’endroit où la chasse a lieu.

Même en dehors des battues, le chasseur continuera, comme par le passé, à être vigilant quand il s’agira de faire usage de son fusil.

En somme, pour une bonne cohabitation entre les chasseurs et les autres utilisateurs de l’espace agricole, il suffit de bien s’informer et de s’armer d’un peu de bonne volonté.     

M.V.